Outre mesures et programmes radio

Maps, timelines, radio programmes, exhibition project curated by Ala Younis, for La Galerie, Contemporary Art Center of Noisy-le-Sec. 27.5-23.7.2011

HASSAN SOLIMAN

Hassan Soliman
Untitled (boy, bike, horse and bra)
[Sans titre (garçon, vélo, cheval et soutien-gorge)]
1967/1985
Huile sur toile
166 x 124 x 2 cm
Courtesy de la collection Hassan Soliman


HASSAN SOLIMAN 
1928-2008, vivait et travaillait au Caire

Peintre et écrivain resté actif jusqu’à son décès en 2008, Hassan Soliman a marqué le paysage culturel égyptien, notamment par ses réflexions dans les années 1960 et 1970 sur la place et le rôle de l’art et de l’artiste dans la société.

Initiée en 1967, Untitled (boy, bike, horse and bra) [Sans titre (garçon, vélo, cheval et soutien-gorge)] constitue un véritable work in progress, une oeuvre en devenir. Jusqu’à sa mort, l’artiste y ajouta par étapes de nouveaux éléments symbolisant des événements importants survenus dans sa vie, faisant ainsi coexister différents moments de son histoire – mais aussi de l’Histoire – au sein d’un même espace que représente la toile. La cohabitation d’éléments hétérogènes lui confère une dimension onirique, voire surréaliste, qui participe d’une narration dont l’interprétation, toute subjective à chacun, paraît échapper à notre imagination comme à celle de l’auteur. Constituant en quelque sorte le récit – certes elliptique et énigmatique – d’une vie (ou presque), cette oeuvre autobiographique laisse apparaître une relecture des évènements à travers le prisme d’un individu, contrepoint à l’Histoire telle qu’elle est dictée par le pouvoir politique.

Active as a painter and writer until his death in 2008, Hassan Soliman left a distinctive mark on the Egyptian cultural scene, notably with his statements in the 1960s and 1970s regarding the place and function of art and the artist in society.

Begun in 1967, Untitled (boy, bike, horse and bra) was a true work in progress. Until his death the artist steadily added new components symbolising major events in his life – in parallel with history – within the space of a single canvas. Its mix of disparate elements gives a dreamlike and even surrealistic dimension to a narrative whose interpretation, hinging on the subjectivity of each viewer, seems to escape both our imagination and that of the artist. Forming in a way the (admittedly elliptical and enigmatic) account of something close to an entire life, this autobiographical work gives events a fresh perspective through the prism of a single individual: a counterpoint to history as dictated by the political powers that be.

www.hassansoliman.com

Advertisements

Filed under: 1, artists